Nous sommes différents !

L’identité de LIKSI repose sur son business model (« ce qu’elle fait ») et son modèle social d’entreprise (« comment elle le fait »).
Chacun d’eux se démarque. Ensemble, ils forment une entreprise unique.

Un business model qui valorise nos collaborateurs

Notre métier est de concevoir et de développer les applications et systèmes d’information de nos clients engagés dans la transformation numérique.

Nous nous focalisons sur les projets stratégiques, là où nous pouvons valoriser nos compétences et notre savoir-faire. Nous avons choisi le segment du marché du haut de gamme, nous fournissons de la qualité et de la performance dans des environnements souvent critiques et complexes.

En contribuant sur ces missions exigeantes, nos collaborateurs façonnent l’image d’excellence de notre société. En travaillant sur les dernières technologies, nos ingénieurs enrichissent leurs parcours professionnels de compétences très prisées sur le marché.

Par la qualité de nos projets, nous les aidons à enrichir leur profil professionnel d’expériences de qualité.

Un modèle social équilibré et enrichissant

Notre modèle social s’appuie sur les valeurs qui constituent notre culture d’entreprise. Ces valeurs sont exigeantes, elles demandent du travail et de la persévérance. C’est à ces conditions que nous pouvons exercer un métier passionnant dans un environnement de travail confortable ou l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée est préservé.

Pour comprendre notre modèle social il faut connaitre notre organisation. Nous sommes organisés en réseau. A la différence des organisations traditionnelles (matricielles ou autres), nous plébiscitons l’autonomie et le sens des responsabilités des membres du réseau. Les concepts de distribution des tâches, hiérarchie, fonctions opérationnelles, verticales ou transverses sont remplacés par des processus dynamiques d’intégration multiple.

Cette autonomie apporte des conditions de travail agréables et l’opportunité pour chacun de choisir son profil de carrière et d’évoluer à son rythme en fonction de ses motivations.

Avoir le choix ...

Nos domaines d’intervention sont relativement larges. Même si nous favorisons la polyvalence et qu’un bon ingénieur doit pouvoir s’adapter à de nouveaux environnements, il existe des disparités entre les différents domaines, les différentes technologies.

Certains ingénieurs se spécialisent en back-end, d’autres en front-end. Le traitement du sujet IoT demande des compétences de développement embarqué sur JVM spécifiques. Le Big Data est une spécialisation…

Nous demandons à nos ingénieurs de choisir leur spécialité afin que l’organisation les positionne en priorité sur les sujets dépendant de leur compétence.

L’organisation en réseau est régie par des processus dynamiques, connus et compris de tous. Dans cette organisation, chaque membre, nœud du réseau, peut choisir d’endosser un rôle provisoire (le temps d’un projet, d’une mission) ou permanent (évolution de sa carrière).

Sous réserve d’être confirmé dans son rôle par la core-team, chaque collaborateur peut devenir coach, architecte, chef de projet, team-leader, expert technique, expert fonctionnel, métier, développeur, formateur, manager, business developer,…

Le processus d’accession à un rôle est le suivant :

  • étape 1 : choix d’un rôle et éligibilité

Le collaborateur qui souhaite évoluer vers un nouveau rôle doit en faire la demande auprès de son coach et son manager qui valident ensembles, et après avoir consulté l’organisation, l’éligibilité du collaborateur pour le rôle. Entrent en ligne de compte : les compétences et qualifications du collaborateur pour le rôle, la disponibilité du rôle au sein de l’organisation, les opportunités de mises en situation, les ressources disponibles pour le coaching et la formation…

  • étape 2 : mise en situation de l’aspirant au rôle

Quand l’étape 1 est validée, le collaborateur éligible est aspirant pour le rôle. Commence alors sa formation et ses mises en situation.

  • étape 3 : confirmation par le collège de la core-team

Une fois la formation terminée et les mises en situation positives, un collège de coach de la core-team prononce la confirmation du collaborateur dans le rôle.

Dans une organisation en réseau, chaque membre doit « travailler » son positionnement et se faire connaitre du réseau. Pour l’aider dans sa communication, le collaborateur peut compter sur son manager, son coach, ses collègues, qui représentent autant de nœuds du réseau auquel il est connecté.

L’intégration d’un membre dans le réseau lui permet d’en utiliser la puissance qui fonctionne par capillarité mais aussi par inertie. A l’image d’un réseau professionnel, ou d’un réseau social, le collaborateur va, en amont, avoir accès à des informations lui permettant de se positionner sur des missions qu’il aura choisi. Finie la dépendance au manager qui décide de votre affectation future « presque » sans vous consulter.

Nous laissons au collaborateur la possibilité de choisir son manager parmi les managers de l’organisation.

Le manager est le supérieur hiérarchique du collaborateur. Il gère les aspects contractuels de la relation collaborateur – société. Il réalise les entretiens annuels, valide les congés annuels, les autorisations d’absences…

Le manager accompagne le collaborateur et l’aide à se positionner au sein de l’organisation. Il n’a pas de rôle de management opérationnel car dans une organisation en réseau c’est l’organisation elle-même qui manage le collaborateur. En dernier recours, en cas de conflits d’intérêts entre différents projets (conflit de moyens, conflit de priorisation…), le manager arbitre.

Le manager peut être :

  • un business developer
  • un membre de la core-team

Chaque collaborateur est coaché par un membre de la core-team (équipe des coachs). Il l’accompagne sur les sujets techniques et l’aide à s’intégrer à l’organisation.

A son arrivée, le collaborateur est affecté dans une équipe. Pendant les 6 premiers mois, il découvre l’organisation et son coach est arbitrairement le responsable technique de l’équipe, du projet, de la mission.

Passé cette période d’intégration, en fonction de ses affinités, sa spécialité, ses choix d’orientation, il choisit son coach au sein de la core-team. Son coach devient son parrain technique qui l’accompagne tout au long de sa carrière.

L’environnement de travail a un impact sur la productivité et le bien-être des équipes. Si le bureau calme ne favorise pas la communication, l’open space bruyant peut accentuer le stress de certaines personnes.

Quel est le meilleur environnement ? Ce n’est ni le bureau, ni l’open space. Au final c’est une question de personnalité et d’activité. C’est pourquoi nous avons fait le choix d’un environnement de travail flexible où différentes ambiances cohabitent afin de satisfaire le confort de chacun.

Le concept de flexibilité intègre également la mobilité en dehors des locaux de la société.

L’ordinateur est l’outil de travail indispensable sur lequel nous passons le plus clair de notre temps. Nous avons besoin de machines puissantes, conviviales, portables, équipées des systèmes et logiciels nécessaires.

Nous offrons la possibilité à nos collaborateurs de choisir leur machine (Mac, PC Windows ou Linux) et les licences des logiciels dont ils ont besoin pour être efficaces.

Nous donnons, chaque année, l’opportunité à chaque collaborateur d’assister à la conférence de son choix.

Nous contribuons ainsi à ce que nos ingénieurs participent à la veille technologique de la société.